Décryptage du nouvel hybride Sony a6400

Un impressionnant système de mise au point

Le 15 janvier 2019, Sony annonce la sortie d’un nouvel hybride, le a6400. Cet appareil photo à objectif interchangeable, équipé d’un viseur électronique, embarque un capteur CMOS APS-C de 24,2 mégapixels. Il reprend une grande partie des technologies qui ont fait le succès de la gamme ” plein format “, notamment les modèles a9, a7R III et a7 III.

Prix : 1 050 € en version boîtier nu
1 150 € avec zoom de 16-50 mm (équiv. 135 : 24-75 mm)
1 450 € avec zoom de 18-135 mm (équiv. 135 : 27-202 mm).


 

Avec ce nouvel appareil, Sony met surtout l‘accent sur le système de mise au point avec des avancées technologiques qui se situent essentiellement autour de 3 fonctions : l’autofocus, la mise au point automatique sur les yeux et le suivi en temps réel du sujet photographié.

L’autofocus
Le a6400 possède selon Sony, la vitesse de mise au point la plus rapide au monde, soit 0,02 seconde, avec 425 points (détection de phase et de contraste) qui couvrent environ 84% de la surface de l’image.

La mise au point sur les yeux
Le ” Real-time Eye AF ” est une technologie qui utilise l’intelligence artificielle pour effectuer, en temps réel, une mise au point automatique sur les yeux, une fonction déjà existante sur du matériel professionnel (destiné au portrait) comme le Lumix S1R.

Celle de Sony permet d’analyser les formes géométriques détaillées, afin de reconnaître les yeux du sujet photographié ou filmé. La fonction permet de les suivre en temps réel afin d’améliorer la précision, la vitesse et les performances de l’autofocus. Elle s’active automatiquement dès que le déclencheur est enfoncé à mi-course. Il est possible de sélectionner l’œil droit ou gauche comme repère de mise au point.

La prise en charge de ce mode pour photographier les animaux sera disponible durant l’été 2019.

Le suivi en temps réel du sujet photographié.
Le ” Real-time Tracking ” est une nouvelle technologie (issue des boîtiers professionnels) qui permet de suivre un sujet en temps réel, avec une très grande précision. Elle se base sur la position du visage, des yeux ainsi que de la couleur, la distance du sujet et les motifs. En combinant tous ces éléments, l’appareil est capable de visualiser, par exemple, un corps humain, le motif de ses vêtements et ses mouvements et ainsi d’automatiser la mise au point.


Le photographe Patrick Murphy-Racey a pu tester cette technologie sur le Sony a9 et a réalisé une vidéo qui montre tout le potentiel de ce système.


 Pour compléter la description, le a6400 embarque :

  1. Un capteur d’image de 24,2 mégapixels au format APS-C.
  2. Un viseur XGA OLED Tru-Finder de haute qualité – 2 359 296 points.
  3. Un écran de 921 000 points, entièrement inclinable à 180°.
  4. On notera l’absence de stabilisation d’image.

Pour le reste rien de bien nouveau

  1. 3 formats d’image : le 16/9ème, le classique 3/2 et le format carré 1/1.
  2. Un obturateur mécanique et électronique qui offrent des vitesses allant de 1/4000ème à 30 secondes – synchro flash à 1/160ème.
  3. Prise de vue en rafale à la cadence de 8 à 11 images par seconde selon les réglages avec une mise en mémoire simultanée jusqu’à 116 images en Jpeg et 46 en Raw.
  4. La plage de sensibilité s’étend jusqu’à 32 000 ISO pour les vidéos et peut atteindre 102 400 ISO pour les images fixes.
  5. Enregistrement vidéo 4K (QFHD : 3840 x 2160) : l’a6400 intègre un mode qui permet un enregistrement par intervalles réglable entre 1 et 60 secondes, avec un nombre total de prises de vue compris entre 1 et 9999.
  6. Transfert automatique des fichiers vers un smartphone ou une tablette via l’application ” Imaging Edge Mobile “.

L’a6400 sera livré en Europe en février 2019 au prix d’environ :

  1. 1 050 € en version boîtier nu.
  2. 1150 € avec l’objectif 16-50 mm f/ 3,5-5,6 (équivalence 135 : 24-75 mm).
  3. 1450 € avec l’objectif 18-135 mm – f/ 3,5-5.6 (équivalence 135 : 27-202mm).

Avis personnel & conclusion.
Le Sony a6400 est un hybride qui se place entre le milieu et le haut de gamme. Il bénéficie de fonctionnalités issues de la gamme professionnelle, notamment sur la gestion de la mise au point. C’est réellement le point fort de ce boîtier, qui permet de disposer de ces fonctions pour un moindre coût.

Avec un écran inclinable à 180°, il intéressera plus particulièrement les créateurs de vidéos ” vloggers “.Tout au long de la réalisation de leur vidéo, ils pourront se déplacer et contrôler leur composition, la mise au point étant gérée par l’intelligence artificielle de l’appareil.
Par ailleurs, le Sony a6400 devrait être très intéressant pour les portraits, les photos de sport ou animalières mais beaucoup moins pour les paysages ou natures mortes.

Il faut noter qu’il ne dispose pas de stabilisation d’optique, probablement pour ne pas augmenter son coût de fabrication. Il y a donc un choix à faire entre intelligence artificielle et stabilisateur.

Sony propose trois offres commerciales : Le boîtier nu et deux packs boîtiers + optique :

Boîtier nu :
La version boîtier nu va intéresser les photographes équipés d’appareil Sony doté d’une monture E. Ils pourront ainsi utiliser leurs propres objectifs et dans ces conditions l’investissement est intéressant.

Pack N° 1 : Boîtier + 16-50 mm f/ 3,5-5,6 – OSS (SELP1650) (équiv. 135 : 24-75 mm).
Ce premier pack n’est pas très séduisant car l’objectif proposé est un modèle bas de gamme. Cette optique est très peu lumineuse et nécessitera un sujet parfaitement éclairé. Il faudra oublier les portraits (90 mm) les photos de sport ou animalières (minimum 200 mm). Avec un supplément de 100 €, ce pack semble être une affaire, mais en réalité cette optique restreint fortement les capacités du boîtier. A mon avis, elle est essentiellement destinée aux ” vloggers “.

Pack N°2 :Boîtier + 18-135 mm f/ 3,5-5.6OSS (SEL18135) (équiv. 135 : 27-202 mm)
Cette optique est de meilleure facture, pour preuve, le zoom à 135 mm ouvre à f/5.6 alors que cette même ouverture équipe le 50 mm. Bien que pas très puissant, ni très lumineux, il permettra tout de même de couvrir un bon nombre de sujets. C’est la configuration à privilégier, mais il faudra ajouter 300 €, par rapport au pack N°1.

Autres optiques
Si vous souhaitez disposer d’optiques de meilleure qualité, je vous en propose 3 :

  1. E 18-200mm f / 3.5-6.3 OSS LE SEL18200LE
  2. E 18-105mm f / 4 G PZ OSS SELP18105G
  3. E 16-70mm f / 4 Zeiss Vario-Tessar T * ZA OSS SEL1670z (ma préférence)

Mode d’emploi du Sony a6400
Site Internet de Sony

Jean-Claude


Copyright 2019
Le contenu des articles ne peut être copié et diffusé qu’à certaines conditions :
– Tout texte doit être reproduit sans aucune modification.
– Chaque page doit contenir la mention “Copyright techniquesphoto.fr” sous forme de lien renvoyant à la page source.
– Ce document ne doit pas être utilisé dans un but lucratif.
Ce contenu a été publié dans Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.