Bien choisir son appareil photo

Ou comment décrypter les caractéristiques techniques

Note : ce post a été réalisé grâce aux données techniques des plus grands fabricants : Canon, Nikon, Sony, Panasonic et Fuji.
Introduction
Les 3 points fondamentaux
L’objectif – Le capteur – Le système de viséeAutres fonctions
La date de sortie
Mise en pratique
Les Compacts – Les Bridges – Les hybrides – Les reflex
Conclusion

Introduction

On trouve aujourd’hui sur le marché une grande profusion d’appareils photos numériques, de tous types, toutes tailles et à tous les prix. Il est parfois difficile de s’y retrouver car les arguments marketing utilisés par les fabricants sont souvent très éloignés des capacités techniques, une situation accentuée par l’importante masse d’informations contenues dans les spécifications.

Comment choisir un appareil photo ?

Par ailleurs, les fabricants n’utilisent pas les mêmes classifications. Certains estiment qu’il y a deux familles de produits : compact et reflex. D’autres considèrent qu’il y a en 4 : compact, bridge, hybride et reflex. Pour d’autres encore, ce sera : avec objectif intégré ou interchangeable. Enfin, chacune de ces catégories contient des modèles pour amateurs, experts ou professionnels.

Tout cela ne facilite pas un choix et en dehors de celui, tout à fait légitime, lié aux designs, couleurs ou dimensions. Il faudra donc revenir aux fondamentaux pour sélectionner un modèle correspondant à ses réelles attentes.

La gamme des appareils photo peut être hiérarchisée de la manière suivante :

  1. Objectif intégré
    1. Compact
    2. Bridge, appelé aussi compact par certains fabricants
  2. Objectif interchangeable
    1. Hybride ou Mirrorless ou sans miroir, appelé aussi reflex par certain fabricant
    2. Reflex

Haut de la page

Les 3 points fondamentaux

Objectif, capteur et système de visée sont les 3 critères qui vont définir le type et la qualité d’un appareil photo. Ce sont donc ces premiers éléments qu’il faut prendre en compte lors d’un achat.

L’objectif

Quelle focale choisir ?

Quelle focale choisir ?On trouve aujourd’hui 2 grandes familles d’appareils photo numérique :

  • Les appareils à objectif intégré, équipés soit d’un zoom, soit d’une optique à focale fixe.
  • Les appareils à objectif interchangeable permettant d’utiliser une importante gamme d’optiques (fixe ou zoom).

Ce point amène déjà une question :
Avez-vous l’intention, dans le futur, de dépenser plusieurs centaines d’euros pour l’achat d’objectifs supplémentaires ainsi qu’un sac à dos pour tout transporter ?
Si la réponse est non, Prenez une option pour les modèles à objectif intégré, votre choix pourra ensuite évoluer en fonction des capteurs ou des systèmes de visée. 

Quelle focale choisir?
Celle-ci permet de connaître les possibilités de grossissement d’un objectif.
Les valeurs indiquées par les constructeurs étant très différentes d’un appareil à l’autre. (voir mon article), Il faut absolument se référer aux valeurs qui correspondent à l’équivalence 24 x 36 mm.

Voici une corrélation simplifiée entre focale et sujet : 

  1. 35 mm : grand angle utile par exemple pour le paysage.
  2. 50 mm : standard qui correspond à notre champ visuel.
  3. 90 à 135 mm – petit téléobjectif parfait pour le portrait.
  4. 135 à 300 mm – téléobjectif pour les scènes de rue, de sport, etc.
  5. 300 à 1000 mm – grand téléobjectif pour la chasse photographique ou autres scènes située à une très grande distance.

Note technique : Concernant les Zooms, les fabricants proposent deux modes de fonctionnement. Les zooms optiques et les zooms numériques. Le véritable zoom est celui qui fonctionne en mode optique. Le zoom numérique propose un recadrage équivalent à celui effectué par un logiciel de retouche, ce qui n’a pas beaucoup d’intérêt. Lisez- bien les caractéristiques.

 

Quelle Ouverture ?
Elle permet de connaître la performance d’une optique. La règle est simple et concerne uniquement l’ouverture minimale qui doit être la plus importante possible. Lorsqu’un fabricant annonce par exemple une ouverture f/3,4 à f/6,5 pour un zoom de 35 mm à 1300 mm, il faut comprendre que l’ouverture minimale à 35 mm est f/3,4 et l’ouverture minimale à 1300 mm est f/6,5. 

Les différents diaphragmes

L’ouverture d’un diaphragme évolue de la manière suivante : de la plus grande ouverture à la plus petite f:/ 1,2 – 2,0 – 2,8 – 4,0 – 5,6 – 8 -11 – 16 – 22 – etc.

Le gain en qualité est proportionnel à l’importance de l’ouverture. On trouvera plusieurs niveaux de performance.

Pour les grands angles 28 à 35 mm, une ouverture de :

  • f/2 à f/2.8 correspond à une optique de bon niveau.
  • Supérieure à f/3,5 correspond à une optique standard.

Pour les petits zooms 90 à 150 mm :

  • f/4 ou inférieur, correspond à une optique de grande qualité.
  • De f/4 à f/5.6 une optique de bon niveau.
  • Au dessus de f/5.6, une optique standard .

Pour les zooms puissants,  300 mm à 600 mm:

  • f/4 ou inférieur, correspond à une optique exceptionnelle.
  • De f/4 à f/5.6 une optique de grande qualité.
  • De f/5.6 à 6.3, une optique de bon niveau.
  • Au dessus de f/6.3 une optique standard.

Mais c’est la valeur de l’ouverture  pour le zoom maximum
qui constitue le réel indice de qualité.

Haut de la page

Une grande ouverture offre à l’utilisateur, une meilleure luminosité dans le viseur, une meilleure maîtrise de la profondeur de champ, la possibilité d’effectuer des photos en faible lumière et une meilleure définition de l’image.
En contre partie, les grandes ouvertures augmentent le prix et l’encombrement des optiques

 

Marque Leica

Quelle marque faut-il privilégier ?
On peut considérer que les optiques inhérentes à chaque marque sont de qualité équivalente. Mais deux marques indépendantes sortent du lot. Leica et Carl Zeiss sont incontestablement un gage de qualité. Certaines marques équipent quelqu’un de leurs modèles.

Le capteur

Capteur appareil photo

Source Fuji

La dimension du capteur conditionne la qualité des photos, les dimensions de l’appareil et donc son prix. Le format de référence auquel on compare tous les capteurs est le 24×36 mm, format issue de l’argentique. On peut les classer en quatre catégories :

  1. Les très petits capteurs comme le 1/2,3. qui proposent entre 16 et 20 millions de pixels (environ 6.16 x 4.2 mm)
  2. Les petits capteurs comme le 4/3 (environ 13,2 x 8,8 mm)
  3. Les capteurs de taille moyenne (APS) qui proposent environ 24 millions de pixels (env. 23,5 x 15,7 mm)
  4. Les capteurs 24×36 mm appelés aussi « Full ». de 20 à 45 millions de pixels

La taille des capteurs a une incidence directe sur la focale de l’appareil. Certains fabricants définissent des petits capteurs, comme le 4/3, comme un grand. Ils jouent sur le fait qu’il sont plus grand que le 1/2.3. De ce fait, l’évaluation de la performance de l’appareil photo est très difficile. Pour se repérer, il faut comparer la distance focale avec son référent le 24 x 36 cm

  1. Les capteurs 1/2,3 ont des focales 6 fois plus petites que le 24×36 cm.
  2. Les capteurs 4/3 ont des focales 3 fois plus petites que les 24×36 cm
  3. Les capteurs APS ont des focales plus petites d’environ 40 % par rapport au 24 x36 cm
  4. Les capteurs Full ont des focales identiques au 24×36 cm

La dimension du capteur a une incidence sur deux éléments supplémentaires :

  1. La profondeur de champ: plus le format est important, plus elle est performante. Il n’y a que les capteurs Aps et Full qui permettent d’obtenir des arrières plan très flous.
  2. La dynamique générale est meilleure. On aura donc plus de détails dans les luminosités extrêmes, c’est à dire dans les hautes lumières et les ombres.

Haut de la page

 

Le système de visée

Le système de visée est un élément qui peut influencer votre choix car il va conditionner confort et précision lors de la prise de vue.

Le viseur Hybride Fuji

A gauche un viseur optique. A droite un viseur Electronique
Source Fuji

Il existe 5 modes de visée :

  1. EcranIl équipe tous les appareils numériques, mais les compacts d’entrée de gamme ne possèdent que ce mode de visée. Son principal inconvénient réside dans la difficulté de cadrer une photo en extérieur, lorsque la luminosité est très forte : plage, neige, plein soleil. La résolution (nombre de points) constitue la différence essentielle entre les modèles
  2. Viseur électronique : On le trouve sur les bridges et les hybrides. En fait, le viseur affiche le même type d’image (numérique) que celle de l’écran mais permet d’éviter les problèmes de visualisation décrits ci-dessus. Les différences techniques se situent également au niveau de la résolution (netteté de l’image): de 900 000 points pour les entrées de gamme à plus de 2 millions pour les hauts de gamme.
  3. Viseur optique reflex système pentamiroir : C’est un viseur optique qui renvoi l’image réelle via un miroir et un prisme. Le pentamiroir est une version économique qui équipe les reflex d’entrée de gamme. Il est moins lumineux que le pentaprisme, notamment sur les bords et les angles.
  4. Viseur optique reflex système pentaprisme : C’est le viseur haut de gamme qui équipe les reflex experts ou professionnels.
  5. Viseur optique hybride : Ce viseur n’est pas un type reflex (miroir + prisme). Il est situé sur le coté et propose une visée directe, optique ou électronique. Il équipe souvent les appareils professionnels (en savoir plus)

Autres fonctions

Elles peuvent influencer votre choix. Si elles sont importantes, elles ne sont pas fondamentales. Elles doivent être prises en compte lorsque les 3 premiers critères ont été examinés. Leurs performances varient beaucoup d’un modèle à l’autre. Il faut se référer aux divers tests en ligne. On trouvera par ordre d’importance :

  1. La résolution est souvent un faux problème. Les résolutions importantes ne sont utiles que pour les agrandissements photo. Les visualisations écran et les réseaux sociaux ne justifient pas une résolution au-delà de 18 à 20 MP
  2. La performance d’un autofocus dépend du nombre de collimateur et influence bien sûr le prix du matériel. Un point qui doit être pris en compte pour les photos de sport.
  3. Le stabilisateur d’image est une bonne alternative à la sensibilité du capteur, car les dernières avancées permettent les prises de vue à main levée, à très basse vitesse. Cela permet d’éviter d’augmenter la valeur Iso.
  4. Les connexions réseaux sont aujourd’hui incontournables, mais toutes ne se valent pas : trois technologies sont proposées : NFC, Bluetooth et le WI-FI :
    1. Le NFC fonctionne par contact. Les deux appareils doivent se trouver au moins de 10 cm. La connexion est automatique, sans identifiant. La vitesse de transfert* est très faible, impossible de transférer un fichier de taille moyenne* (Cela pendrait plusieurs minutes)
    2. Le Bluetooth est plus rapide, compter environ 5 sec* pour le même type fichier (en fonction de la distance)
    3. Le WI-FI est la connexion à privilégier avec un transfert* en moins d’une seconde
  5. La sensibilité du capteur à la lumière est gérée par la norme Iso. C’est la valeur maximale qu’il faut regarder car plus elle importante, plus il est possible de photographier en basse lumière, sous réserve d’une éventuelle perte de netteté ( Une augmentation trop importante de la valeur Iso générera un bruit que l’on peut comparer à du grain)
  6. Les formats de fichier qui sont proposés aujourd’hui sont le Jpeg et Raw. Ce dernier demande un logiciel et des compétences pour l’exploiter. Le Raw est inutile pour les appareils entrée de gamme.

Concernant la vidéo,  n’ayant aucune expertise sur le sujet, je n’émettrai aucun conseil en la matière. La plupart des fabricants proposent la haute définition.

*Pour un fichier de taille moyenne = 10 Millions de pixels avec une faible compression Jpeg

Haut de la page

La date de sortie

Enfin, vérifiez la date de sortie de l’appareil photo. Il existe de très nombreux modèles dont la sortie remonte à plusieurs années. La technologie évoluant très rapidement, vous risquez de faire une très mauvaise affaire. Si votre budget le permet, choisissez un des derniers modèles, sinon prenez un appareil sorti il y a 12 à 15 mois maximum.

Mise en pratique

Je vous propose maintenant de mettre en pratique ce dossier. Le simple comparatif « objectif, capteur et système de visée suffit à déterminer les possibilités d’un l’appareil. Le parfait coûte très cher. Les fabricants sont donc obligés de faire des compromis.

Les  13 appareils cités ci-dessous sont récents, souvent primés TIPA et donc leader dans leur catégories. Vous trouverez, pour chacun, des commentaires conforment à l’esprit de ce dossier. 

Lorsque deux modèles du même type présentent des caractéristiques identiques, ce sont les fonctions complémentaires qui feront la différence. Dans les tous les cas, c’est le type de photographie que vous voulez faire qui va dicter votre choix.

Haut de la page

Avec une optique intégrée

Les compacts: point de départ de la gamme

N°1 Entrée de gamme – Nikon W100
sorti en 2016 – prix environ 160 €

  1. Très petit capteur proposant 14,1 MP
  2. Zoom 30 à 90 mm (équiv 24×36)
  3. Ouverture f//3,3 à f/5.9
  4. Ecran 0,23 MP

    Nikon W100

    Utilisation
    Web, Ecran, Tirage conseillé 20×30 cm

Pour obtenir ce prix très bas, le fabricant utilise des composants qui sont tous d’entrée de gamme. Un très petit capteur d’environ 4,5 x 5,5, un très petit zoom, un diaphragme peu performant, à f/5,9 pour un 90 mm, et un écran très bas de gamme. S’il est possible de photographier correctement des larges plans comme les paysages, le téléobjectif ne permet pas de faire grand chose. (Par exemple un portrait à seulement 2 mètres). La profondeur de champ (fond flou) est inexistante. Étanche à l’eau et aux poussières, antichoc, WI-FI, bluetooth, Primé en 2017, cet appareil reste une bonne opportunité pour le prix. Parfait pour un enfant.
(Les autres caractéristiques techniques)

L’acheter au meilleur prix sur Amazon


N°2 Moyenne gamme: Nikon COOLPIX W300
sorti en 2017 – prix environ 350 €

  1. Très petit capteur proposant 16 MP
  2. Zoom 24 à 120 mm (équiv. 24×36)
  3. Ouverture f//2,8 à f/4.9
  4. Ecran 0,92 MP
Nikon COOLPIX W300

Utilisation
Web, Ecran, Tirage conseillé 20×30 cm

Toujours dans l’esprit “Aventure” Nikon sort en 2017 un compact plus performant. Le capteur est légèrement plus grand, le zoom dispose d’un beau grand angle, mais le téléobjectif est d’une puissance moyenne. Une ouverture performante de f/2.8, l’écran est de meilleure qualité Il permettra de beaux paysages, des scènes de rue, mais pas de photo de sport et des prises de vue en faible lumière. Cet appareil, primé en 2018, est dans une gamme de prix plus élevé.
(Les autres caractéristiques techniques)

L’acheter au meilleur prix sur Amazon


N°3 Professionnel : Le Fuji X100s
sortie 2017 – prix environ 1300 €

  1. Capteur de taille moyenne : APS de 24 MP
  2. Optique fixe 35mm
  3. Ouverture f/2
  4. Ecran + Viseur optique + Viseur électronique
Le Fuji X100s sortie 2017 - prix environ 1300 €

Utilisation
Web, Ecran, Tirage conseillé 30×40 cm

Certains appareils professionnels sont aussi appelés Compact du fait de leur petite taille. Pour être ultra performant et pouvoir associer dans un petit boîtier un objectif de grande qualité avec un diaphragme de f/2.0, un grand capteur et un viseur optique, l’appareil n’est équipé que d’une optique fixe, ici un 35 mm. C’est une vrai contrainte, mais la qualité des photos est exceptionnelle. Une des meilleures du marché.
(Les autres caractéristiques techniques)


Les bridges sont des compacts avec viseur électronique.

N°4 Entrée de gamme : Panasonic Lumix DC FZ82
sorti en 2017 – prix environ 300 € 

  1. Très petit capteur proposant 18,1 MP
  2. Zoom 35-1200 mm (équiv 24×36)
  3. Ouverture f//2.8 à f/5.9
  4. Ecran + Viseur électronique 1,1 MP
Panasonic Lumix DC FZ82

Utilisation
Web, Ecran, Tirage conseillé 20×30 cm

Cet appareil est intéressant. Un très beau zoom, enfin sur le papier, peut-être trop beau pour être bon ?? Une belle ouverture et un bon viseur. Mais pour assurer un prix, on a un très petit capteur. Il permettra de couvrir toutes les scènes photographiques, du paysage aux photos animalière. Il faut vérifier la qualité générale des photos via les divers tests en ligne.
(Les autres caractéristiques techniques)

L’acheter au meilleur prix sur Amazon


N°5 Moyenne gamme : Panasonic DC-TZ200EF
sorti en 2018 – prix environ 800 € 

  1. Petit capteur proposant 20 MP
  2. Zoom de la marque Leica 24 à 360 mm
  3. Ouverture f/3,3 à f/6,4
  4. Ecran + Viseur électronique 2,3 MP
Panasonic DC-TZ200EF

Utilisation
Web, Ecran, Tirage conseillé 30×40 cm

Avec un appareil à 800 €, on monte en gamme. Le point fort de cet appareil et qui en justifie le prix est la qualité de l’objectif signé Leica, ce qui assure une très bonne qualité photo, le viseur à une bonne résolution. Pour rester dans la moyenne gamme, le constructeur à fait deux concessions : une ouverture de faible niveau et un petit capteur. Il faut vérifier si ce dernier n’altère pas la qualité d’une optique Leica.
(Les autres caractéristiques techniques)

L’acheter au meilleur prix sur Amazon


N°6 Haut de gamme : Canon G1X Mark III
sorti en 2018 – prix environ 1200 €

  1. Capteur de taille moyenne APS proposant 24 MP
  2. Zoom 24 à 70 mm
  3. Ouverture f/2,8 à f/5,6
  4. Ecran + Viseur électronique 2,3 MP
 Canon G1X Mark III

Utilisation
Web, Ecran, Tirage conseillé 30×40 cm

Cet appareil embarque un très bon capteur et un viseur de bonne résolution. Malheureusement cet appareil n’a pas de téléobjectif et son ouverture, pour un 70 mm, est très moyenne. Résultat, la qualité est là, mais on ne pourra faire que des paysages et des petits portraits, c’est à dire des photos standards. On oublie toutes les photos dont le sujet est éloigné.
(Les autres caractéristiques techniques)

L’acheter au meilleur prix sur Amazon


N°7 Professionnel : Sony DSC-RX10 IV
sortie 2018 – prix environ 1800 €

  1. Capteur de petite taille de 20 MP
  2. Zoom de la marque Zeiss 24 à 600 mm
  3. Ouverture f/2,4 à f/4,0
  4. Ecran + Viseur électronique 2,3 MP
Sony DSC-RX10 IV

Utilisation
Web, Ecran, Tirage conseillé 20×30 cm

Ici la stratégie du fabricant a été l’inverse du modèle Canon G1X ci-dessus. Il a misé sur une excellente optique Zeiss avec un zoom puissant et une très belle ouverture : F/4 pour un 600 mm c’est impressionnant. Le viseur est de bonne facture. Mais pour éviter un envol du prix, il a choisi un capteur de petite taille.
(Les autres caractéristiques techniques)

L’acheter au meilleur prix sur Amazon


Haut de la page

Avec des optiques interchangeables

Les hybrides sont des bridges à objectifs interchangeables.

N°8 Moyenne gamme : Canon EOS M50
sortie 2018 – prix boîtier nu environ 670
prix avec pack boîtier + optique entre le boîtier : environ 700 €

  1. Capteur de taille moyenne APS proposant 24 MP
  2. Zoom proposé dans le pack : 24 à 72 mm
  3. Ouverture f/3.5 à f/6,3
  4. Ecran + Viseur électronique 2,4 MP
Canon EOS M50

Utilisation
Web, Ecran, Tirage conseillé 30×40 cm

Ici nous arrivons dans les modèles à objectif interchangeable Ce qui veut dire que le prix final dépend du prix de l’optique. Le boîtier possède un capteur de bonne qualité ainsi que le viseur. Dans le pack d’entrée de gamme l’optique n’est pas performante. Canon reprend la stratégie du modèle N°6 confirmé par la faible différence de prix entre le boîtier nu le celui avec l’optique. Pour avoir quelque chose de correct il faudra ajouter entre 100 et 300 €. 
(Les autres caractéristiques techniques)

L’acheter au meilleur prix sur Amazon


N°9 Haut de gamme : Panasonic DC-G9LEF-K
sorti en 2017 – Prix : Boîtier nu : 1689 €, avec optique 2 200 €

  1. Capteur : de taille moyenne proposant 21 MP
  2. Zoom proposé dans le pack : 24 à 120 mm de marque Leica
  3. Ouverture f/2,8 à f/4.0
  4. Ecran + Viseur électronique, : 3,6 MP
Panasonic DC-G9LEF-K

Utilisation
Web, Ecran, Tirage conseillé 20×30 cm

Comme je l’ai dit plus haut, le parfait n’existe pas. Ici tous les éléments progressent vers excellence. Avec une optique Leica on est assuré d’avoir un très bon niveau de qualité. Malheureusement le Zoom n’est pas très puissant. On ne peut pas tout avoir. (Les autres caractéristiques techniques)

L’acheter au meilleur prix sur Amazon


N*10 Professionnel :  Sony α7R III
sorti en 2017 – Prix boîtier nu 2300 €

  1. Capteur grand format type full 135 proposant 42 MP
  2. Ecran + Viseur électronique : 3,6 MP
Sony α7R III

Utilisation
Web, Ecran
Tirage conseillé 60×80 cm

Nous sommes maintenant dans excellence. Mais l’optique n’est pas comprise dans le prix. Equipés d’optique Zeiss, le prix risque de s’envoler, en fonction des focales choisies.  (Les autres caractéristiques techniques)


Les reflex : Les reflex sont des hybrides avec un viseur optique.

N°11 Moyenne gamme : Canon EOS 200D
sorti en 2017 – prix boîtier nu 500 € avec optique 550 €

  1. Capteur de taille moyenne proposant 24 MP
  2. Zoom proposé avec le pack 28 à 88 mm
  3. Ouverture f/4 à f/5.6
  4. Ecran + Viseur optique type pentamiroir
Canon EOS 200D

Utilisation
Web, Ecran, Tirage conseillé 30×40 cm

Mis à part que ce modèle est équipé d’un viseur optique et d’un miroir qui renvoi l’image réelle, ce modèle est quasiment une réplique de l’hybride N°7. Le commentaire sera donc le même. Bizarrement, ce reflex est annoncé moins cher que son petit frère l’hybride (N°7). Il faudrait regarder la performance des autres fonctions. (Les autres caractéristiques techniques)

L’acheter au meilleur prix sur Amazon


N°12 Haut de gamme : Canon EOS 6D Mark II
sorti en 2017. prix boîtier nu 1700 €

Canon EOS 6D Mark II

Capteur grand format type full 135 proposant 26 MP
Ecran 1 MP + Viseur optique type pentaprisme

 

N°13 Professionnel : Nikon D850
sorti en 2017. prix boîtier nu 3700 €

 Nikon D850

Capteur grand format type full 135 proposant 45 MP
Ecran 2,4 MP + Viseur optique type pentaprisme

Pour ces deux modèles, la qualité des boîtiers est incontestable. Le problème est qu’il faut l’équiper d’optiques qui soient à la hauteur de ces performances, pour, au final, avoir un investissement inaccessible à beaucoup de monde. (Les autres caractéristiques techniques)

Haut de la page

Conclusion

Au final, on pourra dire que la qualité photographique provient essentiellement de l’interaction entre l’ouverture, la focale et le capteur. Le viseur, lui, offrira confort et précision.

C’est, tout d’abord, L’ouverture de  l’objectif qui va impacter le coût de l’appareil et donc sa qualité:

  1. Plus l’ouverture est importante,
  2. Plus le diamètre de l’objectif est important,
  3. Plus il est lumineux,
  4. Plus il est performant.
  5. Plus il est cher

Ensuite, c’est la taille du capteur qui influence la taille de l’optique. On comprend alors qu’un appareil d’entrée de gamme aura un petit capteur, un petit zoom et une petite ouverture et à l’extrême, un appareil professionnel aura un grand capteur, un zoom puissant et une très grande ouverture.

Le parfait n’existe pas (en dehors des modèles pro). Pour associer performance et dimension de l’appareil, le constructeur est obligé de faire des concessions sur tel ou tel élément.

Le tout est de savoir
quels types de photos vous voulez faire
et quelles concessions vous êtes prêts à accepter pour y arriver.

 

Jean-Claude

Ce contenu a été publié dans Photo numérique, Prises de vue, Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Bien choisir son appareil photo

  1. DA ROCHA dit :

    Jean Claude,

    Tu donnes envie d acheter un appareil photo…..Merci de tes conseils toujours très pros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.