Aller au contenu

Exposition

Réussir ses photos avec une bonne exposition

La notion de sous exposition et sur exposition existe-t-elle vraiment en photo numérique ?
La question est intéressante car ce terme, issu de la photo argentique, introduit une notion d’échec, c’est à dire une photo impossible à corriger et par voie de conséquence inutilisable. Mais, qu’en est-il en photo numérique, comment se comporte un capteur lorsqu’il reçoit trop ou pas assez de lumière ?

Gérer la densité avec les modes d’analyse de luminosité.

Le mode d’analyse « Moyenne générale »Le mode d’analyse « Prépondérance centrale »Le mode d’analyse « Spot »Le mode d’analyse « Intelligent »Ce que propose les fabricants  Introduction Note : Pour comprendre l’incidence de chaque mode sur le résultat, les photos présentées dans cet article n’ont subit aucune modification. Pour obtenir une bonne photo, la plupart d’entre nous utilisent une exposition automatique comme  Program, Priorité Vitesse ou Ouverture. Mais parfois la densité n’est pas au rendez vous, la photo est soit trop claire soit trop foncée.  C’est le mode d’analyse de la luminosité choisi qui est très souvent responsable de ce problème.  Il y bien sûr d’autres fonctions comme… Lire la suite »Gérer la densité avec les modes d’analyse de luminosité.

Quel mode de prise de vue choisir ?

Cet article a été rédigé en 2017. Dans le futur, nul doute que les fabricants mettront au point de nouveaux modes de prise de vue, notamment grâce à l’IA Modes Auto & Scène simplifiéModes Auto, Program & Scène simplifiéModes Auto, Program, Priorité vitesse & ouverture, Manuel & ScèneCréation des modes Scène Introduction Les modes de prises de vue permettent de choisir la technique la mieux adaptée au sujet que vous photographiez. Avec le numérique, ces derniers sont devenus très nombreux et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. De plus les appareils d’entrée de gamme, expert ou professionnel ne proposent… Lire la suite »Quel mode de prise de vue choisir ?

Utilisez la pose longue

La principale difficulté que l’on rencontre lors d’une prise de vue en intérieur est le manque de lumière. La plupart des personnes compense alors ce problème en utilisant le flash ou la lumière artificielle. Ce n’est pas une bonne solution : la lumière naturelle  est préférable car elle produit un éclairage d’une grande qualité.

Méthode : prise de vue dans un grand aquarium

Avez-vous déjà essayé de faire des photos lors d’une visite dans un grand aquarium ? Vous avez du vous rendre compte que l’exercice n’est pas facile. Beaucoup de photos sont floues ou bougées car les contraintes techniques sont importantes : des salles très sombres, l’impossibilité d’utiliser le flash, l’autofocus, etc.

Comment déterminer une bonne exposition ?

En Photographie, une bonne exposition consiste à reproduire correctement un sujet, paysage, scène de vie ou portrait sur un écran ou un support papier. Pour être plus précis, c’est faire agir sur un capteur ou une émulsion une certaine quantité de lumière (appelée lumination) pendant un certain temps. La quantité de lumière est contrôlée par le diaphragme et la vitesse. Pour la photo numérique, s’ajoute deux fonctions supplémentaires : la sensibilité Iso et le correcteur d’exposition. Une bonne exposition permet de reproduire correctement le contraste, c’est à dire la différence entre la partie la plus lumineuse et la partie la plus sombre d’un sujet.

Quelle vitesse doit-on utiliser ?

La vitesse détermine le rendu du mouvement. Elle doit, soit figer l’action, soit donner l’impression de mouvement. Elle fait partie d’un des trois critères qui permettent d’exposer* correctement une photo. Ces trois critères sont : la vitesse, l’ouverture (ou le diaphragme), la norme ISO.
La vitesse s’échelonne de plusieurs secondes au 1/2000ème pour les appareils argentiques et 1/4000ème ou plus, pour les appareils numériques haut de gamme.
Le nombre de réglages possibles étant très importants, les erreurs sont fréquentes et ont pour conséquence des photos « bougées ».