Rotation des images : Pourquoi cela ne fonctionne pas toujours ?

Donnez votre avis sur cet article
Cet article a été écrit pour 4 niveaux de compétence :
Débutant : L’histoire du tag
Confirmé : comprendre les divers paramètres
Expert : lire la norme Exif
Pro :gestion  des images avec le fichier Raw.

 

Introduction

Vous rencontrez des problèmes avec le sens d’affichage de certaines photos. Par exemple, des portraits que vous avez pris dans le sens vertical  s’affichent en horizontal sur certains écrans et pas sur d’autres. Paradoxalement ce problème est survenu avec Windows 10 qui a voulu simplifier l’affichage des photos pour le grand public.

Mais cette technique n’est pas utilisée par tous les systèmes, les sites internet, les télévisions, certains logiciels et Windows 7 n’en font pas partie, ce qui crée beaucoup d’incompréhension.

Voici un exemple des problèmes rencontrés
1-Prise de vue en vertical
2- Affichage correct sur Windows 8 et 10
3 à 5 – Affichage horizontal sur Photoshop 6.0, Windows 7 et une interface web

Pour faire simple, certains matériels utilisent le « tag d’orientation » et d’autres non. Ce tag, inscrit dans la photo, donne la position de l’appareil photo de 4 manières :

  1. Normal : l’appareil est en position horizontale.
  2. Rotation de 90 degrés : correspond à vertical, vers la droite.
  3. Rotation à 180 degrés : ici, l’appareil est à l’envers.
  4. Rotation à 270 degrés : ici sa position est verticale vers la gauche.

Si pour les appareils photo la position « normal » signifie une position horizontale, il n’en n’est pas de même pour les téléphones et certains fabricants considèrent que la position normale est verticale. D’autres ne se servent pas du tout de cette technologie et considère comme « Normal » toutes les positions de l’appareil.
Avec un tag, une photo sera toujours stockée dans le sens « Normal » c’est à dire soit horizontale soit verticale (en fonction du fabricant). Ce sont les logiciels de nouvelle génération, (comme Windows 8 et 10) qui effectueront la rotation moment de l’affichage. On comprend alors que les logiciels qui n’exploitent pas cette nouvelle fonction , présenteront cette photo dans le mauvais sens. On comprend aussi qu’il est très difficile de savoir comment une image va être gérée. Tout cela crée une véritable confusion.

Haut de la page


Niveau 1 : Débutant – L’histoire du tag.

Sans rentrer immédiatement dans les détails techniques, si vous êtes confronté à ce type problème, vous avez deux méthodes simples pour le résoudre :

1ère solution :
Vous voulez régler ce problème définitivement et pour toutes vos photos. Vous pouvez désactiver la fonction « Rotation auto » dans le menu de l’appareil photo. De cette manière, toutes les photos seront affichées en horizontal et vous pourrez les mettre dans le bon sens avec l’application « Visionneuse Windows ». C’est une manipulation très rapide qui rend définitive le sens de l’image. N’utilisez jamais le clic doit de la souris, car cette fonction ne règle pas le problème. Malheureusement cette possibilité n’existe pas sous Androîd.

2ème solution :
Pour seulement quelques prises de vue, ouvrez les images dans n’importe quelle application photo, si nécessaire, mettez les dans la bonne position puis ré-enregistrez les avec la fonction « Enregistrer sous ».

Ces deux solutions sont très utiles si vous devez transmettre des photos à une autre personne ou à des sites web. Il n’y aura plus de problème d’affichage.

Haut de la page


 Niveau 2 : Confirmé – comprendre les divers paramètres.

Les logiciels ont donc deux processus pour gérer la rotation :

  • Le premier peut être qualifié de « Virtuel » avec un tag d’orientation.
  • Le second que l’on peut appeler « Physique » sans tag d’orientation.

C’est l’appareil de prise de vue (APN, téléphone, tablette) qui va écrire ou non le tag d’orientation dans le fichier Exif. Mais cette information n’apparaît pas sur les logiciels. Par exemple sur Windows 10, dans les propriétés du fichier, on trouve les informations Exif mais sans le tag d’orientation. Même un logiciel haut de gamme comme Lightroom ne donne pas cette information. La seule solution est de vérifier le statut de la photo via l’Explorateur de Windows.

 L’explorateur Windows permet d’identifier si une photo possède un tag d’orientation ou non
1- Prendre l’option « Détails »
2- Dans la barre des menus, faire un clic droit et activer la fonction « Orientation »
3- Les tag s’affichent avec l’appellation « Pivoter de …. »

Cette fonction permet d’identifier les photos qui ont le tag « Pivoter à x degrés » et qui risque de s’afficher avec une mauvaise orientation. Il suffit alors de les ouvrir avec une application comme Paint puis de les ré-enregistrer. Cette procédure permet de modifier le tag en « Normale. De cette manière, on est sûr que cette photo sera toujours affichée dans le bon sens.

Voici une liste d’interface compatible ou non avec le tag d’orientation :

  • Les appareils photo : inscrivent un tag.
  • Windows 8 et 10 : lit le tag.
  • Windows 7 : ne lit pas le tag.
  • Téléphones : certains inscrivent un tag, d’autres non.
  • Lightroom : lit le tag.
  • Facebook : lit le tag.
  • Paint 4.5 : lit le tag.
  • Télévision : souvent ne lit pas le tag.
  • Blog – site internet : ne lit pas le tag.
Haut de la page


Niveau 3 : Expert – lire la norme Exif.

La principale raison de l’existence de ce tag d’orientation est la perte qualité générée par la rotation d’une image au format Jpeg. Le tag permet une rotation virtuelle, le fichier n’est donc jamais modifié. Ils sont copiés dans le fichier Exif de l’image et sont codés de plusieurs manières :  soit un chiffre, soit un terme anglais ou une traduction française.

Vous trouverez ci-dessous la correspondance de ces valeurs avec l’affichage de l’image.

Voici la signification des diverses valeurs d’orientation que l’on trouve dans la norme Exif.

Position appareilCode chiffreTermes anglaisTerme français
Position normale 1 Top left side haut gauche
Rotation droite 6 Right side top droite haut
Envers 3 Bottom right side bas droite
Roation gauche 8 Left side bottom gauche bas

Il existe beaucoup d’applications* qui permettent de lire les Exifs, de les supprimer, de les modifier ou d’intervenir à la volée sur la valeur de rotation. Personnellement, je ne suis pas très « fan » de ces solutions en raison des problèmes de sécurité qu’elles posent. Je préfère de loin une approche professionnelle comme celle décrite ci-dessous.

  • Exif reader, Ifrfanview, Exif viewer, Iview, Exifdelette, etc.
Haut de la page


Niveau 4 : gestion des images avec le fichier Raw.

Comme on l’a vu, le tag d’orientation a été créé pour simplifier l’affichage des images du grand public et pose beaucoup de problèmes, notamment pour un professionnel qui doit gérer un nombre considérable de fichiers. Le tag concerne essentiellement les images Jpeg éviter la perte de qualité.

Concernant le professionnel, celui-ci a plusieurs contraintes à gérer :

  1. Il doit éviter de passer trop de temps dans la gestion de ses images.
  2. Il doit être sûr que les fichiers qu’il remet à ses clients s’afficheront correctement sur toutes les plateformes, même les plus anciennes.
  3. Il doit absolument éviter une dégradation de ses images (exemple avec la rotation).

Toutes ces raisons font qu’une des meilleures solutions reste l’utilisation du fichier Raw couplé à un logiciel comme Lightroom. Hormis tous les outils de catalogage que possède cette application, ce dernier propose, à travers son module d’exportation, d’un traitement par lots des fichiers intégrant la gestion des métadonnées.

Gestion des tags d’orientation par Lightroom

Cela permet une bonne productivité et de régler totalement ces problèmes de rotation, comme on le voit sur le schéma ci-dessus

Haut de la page

 

Jean Claude ROMON

 

Ce contenu a été publié dans Photo numérique, Tous les articles, Traitement numérique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz