Comment réaliser son premier reportage mariage ?

Donnez votre avis sur cet article
Contrairement aux habitudes, cet article n’a pas été écrit avec plusieurs niveaux de compétence car celui-ci n’aborde aucun point technique Il est consacré exclusivement à  l’organisation photographique d’un reportage mariage.
– Introduction
– Ne pas surestimer ses compétences
– Être bien identifié par tous comme étant le photographe officiel
– Bien repérer les lieux
– Préparer et contrôler son matériel
– Le déroulement du reportage
– Le cas spécifique de la cérémonie religieuse
– Les photos de couple
– Présenter les photos lors de la soirée
 

La saison des mariages arrive, mai et juin constituant les mois préférés des Français pour cette cérémonie, et vos amis viennent de vous demander de faire les photos de cette journée exceptionnelle. Mais voila, effectuer un reportage mariage est une lourde responsabilité, le risque étant que votre prestation ne soit pas à la hauteur des attentes des mariés.  L’organisation étant le point clé du succès , vous trouverez ci-dessous un dossier complet sur le sujet.

Quelles sont les attentes des mariés ?

Introduction

Durant ma vie professionnelle (j’ai du faire environ 200 mariages),  j’ai assisté à quelques drames qui, par chance, ne me sont jamais arrivés :

il faut tout prévoir.

  • Une coupure généralisée de courant ou une panne de machine au moment du développement film avec pour conséquence aucune photo de mariage.
  • Des erreurs humaines comme oublier de mettre un film dans l’appareil ou ne pas le charger correctement. (et oui ça arrive !!)
  • Des obturateurs qui se bloquent ou des flashs qui tombent en panne.
  • Des photographes qui se trompent d’église ou de mariage. (ça arrive aussi)
  • Ou tout simplement une crevaison sur la route.

Et la liste serait longue !

Tout cela pour expliquer que beaucoup d’incidents peuvent venir perturber sérieusement un mariage avec comme conséquence un stress influant sur la qualité des photos. C’est pour cette raison que je ne parlerai pas ici des aspects techniques, artistiques ou commerciaux d’un reportage mariage, mais uniquement de l’organisation photographique de cette journée.

Le jour du mariage, tout va très vite ! Vous n’aurez pas le temps de réfléchir, de vous demander où et comment faire une photo, avec quel cadrage, comment se positionner par rapport à la lumière ou aux infrastructures. La préparation est donc la véritable clé pour réussir ce reportage. Rien ne doit être laissé au hasard afin de préserver la concentration qui sera nécessaire ce jour là.

Aujourd’hui le numérique nous offre une visualisation instantanée, c’est un avantage très important.  Mais attention, celle-ci ne sera que très superficielle car c’est bien plus tard, sur votre ordinateur, que vous mesurerez le niveau de votre prestation.

 Haut de la page

Organisation et méthodes

Montrer des exemples que vous avez réalisés

Ne pas surestimer ses compétences.
Les mariés ont toujours une idée précise de ce qu’ils souhaitent, même si c’est parfois irréalisable. Si vos amis vous confient la responsabilité de ce reportage, il ne doit pas y avoir de malentendu, sinon ce sera une grande déception pour tout le monde et vous regretterez d’avoir fait ce reportage. Faites avec eux la liste des photos souhaitées, avec modèles à l’appui, et confirmez que vous êtes en mesure de les réaliser.

Prenons un exemple : Les mariés veulent une photo de groupe et prévoient une centaine d’invités. Comment allez vous faire ?

  1. Existe-t-il des marches à la sortie de l’église qui puisse accueillir tout ce monde ?
  2. Disposez-vous de gradins ?
  3. Pouvez-vous vous placer sur un balcon ?
  4. La définition de votre optique permettra-t-elle de reconnaître toutes les personnes du groupe ?
  5. Avez-vous le charisme pour guider et placer 100 personnes ?
  6. Qui peut vous aider ?

Selon le cas, la prise de vue sera très facile à réaliser ou au contraire très compliquée. Voila pourquoi votre expéreience doit être au centre des discussions avec les mariés.

 Haut de la page

Être bien identifié par tous comme étant le photographe officiel.

Donner l’image d’un pro

Ce jour là, vous aurez de la concurrence.  Vous serez gêné par beaucoup de personnes qui seront autour des mariés, appareil à la main. Lorsque qu’il y a un rapport commercial entre les mariés et le photographe, celui-ci a toute légitimité, les mariés et la famille seront à son écoute. Lorsque le reportage est réalisé à titre amical, la situation est très différente, vous devez  alors imposer l’image d’un photographe officiel. Ayez une tenue vestimentaire adaptée à votre mission et à un mariage, soyez directif mais courtois. Vous pouvez demander aux personnes de reculer pour que vous puissiez faire vos photos mais le mieux est d’anticiper l’événement en étant toujours en place avant les autres, d’où importance de l’organisation.

N’oubliez pas, en étant photographe officiel, vous ne pourrez pas (ou très peu) profiter du statut d’invité. (oubliez les petits fours et champagne). Votre mission est d’être à la recherche de l’instantané, du bon axe, des bonnes expressions, anticipant les moments clés et surveillant les horaires si vous devez partir du vin d’honneur pour faire les prises de vue de couple.

 Haut de la page

Bien repérer les lieux.
Partout, vous devez arriver le premier. Voici un exemple précis : si la cérémonie religieuse se situe juste après la mairie, vous devez  assurer les photos de la sortie de cette première partie puis “sauter” dans votre voiture pour arriver le premier à l’église et vous placer pour l’arrivée de la mariée sur le parvis de l’église.

Bien repérer les lieux.

 

Voici la liste des différents sites que vous devez repérer :

  1. La mairie.
  2. L’église ou autres espaces religieux.
  3. L’endroit où se trouve le vin d’honneur.
  4. L’endroit où vous ferez les photos de couple ainsi que les emplacements des prises de vue.
  5. Le lieu où a été prévue la soirée.

Puis des points à contrôler :

  1. Calculer les temps de transport entre ces divers points.
  2. Vérifier l’accessibilité, les lieux de parking.
  3. Vérifier qu’il n’y a pas aux alentours une activité gênante comme par exemple un marché.
  4. Prévoir les endroits où vous vous placerez pour vos prises de vue
  5. Vérifier la luminosité du lieu de culte.
 Haut de la page

Préparer et contrôler son matériel
Vous connaissez la loi de Murphy  : « Tout ce qui est susceptible de mal tourner, tournera nécessairement mal. ».  Tout peux arriver : un orage, une carte mémoire qui prend l’eau et devient illisible, un appareil qui tombe, des situations dramatiques que vous devez absolument anticiper. La préparation et le contrôle du matériel est primordial. Voici les points que vous devez vérifier :

  • Le boîtier et les optiques.
    • Le plus important est d’avoir un boîtier de secours.
    • L’objectif que je conseille est le zoom 28-80 mm. (Équivalence 135)
    • Le 80-200 mm sera très peu utilisé, il ne correspond pas à ce type de reportage car  vous prendrez essentiellement des plans larges, des portraits et des plans américains. 
  • Les cartes mémoires
    • Préférez le nombre et la rapidité de transfert à la capacité ;
    • La vitesse de transfert est un élément primordial. Trop lente, elle peut vous empêchera de faire “la bonne photo”. En mode rafale, pourtant utile pour capter la bonne expression, elle bloquera l’appareil plusieurs secondes.
    • Utiliser une seule carte c’est prendre un risque important. L’ensemble du reportage reposera sur le bon fonctionnement de cette seule carte.
    • Plusieurs cartes donnent un avantage supplémentaire : les premières peuvent partir en post production pendant que vous continuer le reportage.
  • Les accessoires
    • Prévoyez plusieurs batteries chargées par appareil accompagnées de leur chargeur ainsi que des piles en nombre suffisant pour le flash. N’hésitez pas à remplacer vos batteries juste avant une prise de vie capitale comme le passage des alliances.
    • Trépied (personnellement je n’en ai jamais utilisé)
    • Réflecteur (très utile pour les photos de couple)
    • Gris neutre pour la balance des blancs. (pourquoi pas, mais si vous travaillez en Raw, c’est inutile)
    • Autres accessoires qui pourraient être intégrés dans une prise de vue comme un parapluie blanc, si le temps est à la pluie.
  • Le cas particulier du flash.
    • C’est le point capital, car sans flash puissant, il vous sera est difficile de réussir votre reportage. Les intérieurs immenses et sombres comme les églises, le besoin de profondeur de champs, les contre-jours extérieurs, les ombres trop prononcées, toutes ces photos auront besoin d’un complément de lumière. Le flash intégré à votre boîtier ne suffira pas. (C’est peut-être le moment de “troquer” votre reportage contre un flash puissant)
 Haut de la page

Le déroulement du reportage
Le fil conducteur du reportage est constitué de nombreuses étapes dont vous devez avoir connaissance pour estimer votre temps de prise de vue.

  1. Préparatif de la mariée au domicile (env. 30 minutes)
  2. Remise du bouquet par le marié et premiers portraits du couple (env. 15 minutes)

    Soyez discret

  3. Mariage civil à la mairie. Une cérémonie rapide qui dure entre 20 et 30 minutes. Dans les villages la mairie se situe juste avant la cérémonie religieuse. Dans les grandes villes, c’est très souvent le matin, quelques fois la veille. Les photos à prévoir sont : l’arrivée, l’assemblée, les mariés devant le maire, la remise du livret de famille, les signatures, la sortie.
  4. Cortège entre la mairie et l’église du village
  5. Mariage religieux à l’église (env. 1 heure – voir les détails dans paragraphe suivant)
  6. Photo de groupe (groupe complet de tous les invités) selon les possibilités techniques. Il peut arriver que le lieu où se déroule le vin d’honneur se prête mieux à cette prise de vue (env. 30 minutes)
  7. Photo des mini-groupes (famille proche, cousins, amis, grand-parents, etc.) Il est nécessaire d’avoir une liste des groupes à faire et quelqu’un  pour gérer le placement  des personnes (env. 30 minutes)
  8. Prises de vue rapprochées (bouquet, alliance etc.)
  9. Vin d’honneur (durée environ 2 à 3 heures)
  10. Photos du couple et portraits. (voir détails ci-dessous)
  11. Soirée
 Haut de la page

Le cas spécifique de la cérémonie religieuse
Quel que soit la cérémonie religieuse, il est important de se présenter à l’officiant religieux afin qu’il vous identifie comme étant le photographe de la cérémonie. Il acceptera plus facilement vos déplacements. Il peut même vous aider en vous conviant, le moment venu, à vous rapprocher des mariés (passage des alliances). Profitez de ce contact pour lui demander quelles parties de la cérémonie ne doivent pas être photographiées. Enfin,  ne prévoyez de vous asseoir avec les invités, vous devez rester sur le coté, près à intervenir.

Voici une check-list des photos que vous devez faire :

  • Les entrées :
    • L’entrée du marié
    • L’entrée de la mariée
    • L’arrivée de la mariée près de son futur mari
  • Les plans d’ensemble et vue générale (avant que la cérémonie ne commence) :
    • Plusieurs photos de l’assemblée, coté droit et coté gauche
    • Les photos du premier rang
    • Plusieurs photos des mariés dans le cadre général
    • Si l’endroit dispose d’une mezzanine accessible, montez-y sans bruit et effectuez une vue générale sans flash.
  • La bénédiction et le passage des alliances :
    • Plusieurs photos avec les mariés entourés des témoins
    • La bénédiction
    • le passage des alliances
  • Les signatures :
    • Signature des mariés
    • Signature des témoins
    • Ici aussi, vous pouvez refaire des photos de l’assistance
  • La sortie :
    • Préparez-vous pour les photos de sortie.
    • Photos des mariés avec l’officiant religieux.
    • Photo de la sortie
    • Photo sur le perron
    • Saisir l’instant avec le lancé de riz ou de fleurs.
    • Premières photos de groupe avec la famille proche

Note : La sortie constitue le moment ou l’on peut réaliser les plus beaux instantanés. N’hésitez pas à utiliser le mode rafale.

 Haut de la page

Les photos de couple
C’est à la fois le point le plus important et le plus difficile à organiser le jour du mariage car vous devrez gérer un certain nombre de contraintes :

Le choix de l’heure est primordial

  1. Trouver un parc ou un endroit à proximité permettant de réaliser ces photos.
  2. En fonction de la saison, choisir un horaire compatible avec une bonne lumière et la disponibilité des mariés. Ils devront s’absenter environ 1 heure. (souvent durant le vin d’honneur)
  3. Éviter que beaucoup de personnes ne viennent à cette séance.
  4. Ne pas oublier les enfants d’honneur.
  5. Scruter la météo.

Pour toutes ces raisons, de plus en plus de couples décident de déplacer une partie de ces photos vers un autre jour de la semaine suivante. En raison du maquillage et de la coiffure, les portraits seront réalisés le jour même. 

Mais pour les photos du couple seul, les différer sur une autre journée offre de multiples avantages :

Proposez de l’originalité  avec une journée  dédiée aux photos du couple.

  1. Pouvoir choisir un lieu plus approprié même s’il est éloigné comme un bord de mer, un jardin privé exceptionnel, un secteur montagneux, etc.
  2. Choisir l’heure pour bénéficier de la meilleure lumière.
  3. Avoir la météo de son coté.
  4. Être seul avec le couple.
  5. Ne pas avoir peur de salir la robe de la mariée.
  6. Pouvoir faire des photos exceptionnelles comme des mariés courant dans l’eau, le long d’une plage.

S’ils sont d’accord, les mariés remettront sans difficulté leurs habits de cérémonie.

Présenter les photos lors de la soirée.
Depuis quelques années, Internet offre de multiples possibilités pour présenter, partager ou vendre ses photos. Personnellement, bien qu’ayant beaucoup utilisé ce mode de présentation dans le passé, je trouve la présentation des photos le soir un peu dépassé, plus dans l’ère du temps.

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à réussir les photos de ce reportage ou si la responsabilité vous semble trop importante, passer la main à un photographe professionnel.

 Haut de la page

Jean-Claude

(respectez les droits d’auteur)
Copyright mai 2017 – Copie des textes et des images est interdit sans l’autorisation de l’auteur.
Sources : Pour des raisons de confidentialité et respect de la vie privée, les photos présentées dans cet article ne sont les miennes mais proviennent du site Pixabay et sont libres de droit.

 

 

Ce contenu a été publié dans Méthode, Photo numérique, Prises de vue, Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz