Deux banques de connaissance photographique : technique et scientifique

Aujourd’hui, le blog s’agrandit avec l’arrivée de deux banques de connaissance, l’une technique, l’autre scientifique :

Accès à la page d’accueil des deux banques de connaissance

Sciences et techniques photographiques

Ces deux banques vont traiter de la photo argentique (noir et blanc et couleurs) ainsi que de la photo numérique.

Destinée en priorité aux étudiants en photographie et professionnels, cette nouvelle rubrique intéressera aussi tous les photographes qui veulent acquérir de solides bases techniques.

Ces deux banques vont s’étoffer au fil du temps.  Voici le premier document technique qui a tété mis en ligne mis en ligne :

Lois du noircissement photographique

Définition du noircissement

L’essentiel, simplifié pour le numérique.
Comme pour la photo argentique , on peut considérer que tout éclairement permettant à un capteur de générer une image repose en partie sur les lois du noircissement photographique qui sont décrites dans cet article.

Toute quantité de lumière est susceptible de provoquer sur une couche photographique suffisamment sensible, et par l’intermédiaire du développateur, un noircissement déterminé (voir note 1).

La connaissance de cette quantité de lumière, ou éclairement, est le premier élément qui servira à étudier le rapport entre l’action de l’énergie radiante et l’image photographique. Comme on peut le remarquer, un éclairement est un phénomène visuel. C’est par convention d’usage qu’il est appliqué aux opérations photographiques. Pour être conforme aux règles de la physique, il faudrait mesurer le flux radiant en ergs par seconde et la lumination en ergs par cm², l’erg étant l’unité de travail (voir note 1 bis).

La Lumination

L’essentiel simplifié pour le numérique.
– La lumination définie une quantité de lumière, produit par une intensité d’éclairement et une durée d’exposition. Elle se mesure en Lumens.
– Si cette quantité de lumière éclaire une surface de 1 m², à une distance de 1 mètre, pendant 1 seconde, on dira que cela équivaut à 1 lux.
– On retiendra surtout que la lumination diminue avec le carré de la distance. Cela signifie qu’un capteur, qui reçoit une lumière émise par un spot situé à 1 mètre, recevra 4 fois de lumière si ce même spot est situé à 2 mètres.
– Aujourd’hui, l’intensité d’éclairement se mesure avec l’IL, l’Indice de lumination. Il permet de mesurer la performance d’un appareil photo au regard de l’éclairement. En clair, quelle quantité de lumière lui faut-il pour faire une photo ? 
 

Lire l’article complet
Accéder aux deux banques de connaissance : technique et scientifique


 

Publié dans Sciences et Techniques, Tous les articles | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Décryptage : Le nouveau Bridge NIKON COOLPIX P1000

Un appareil qui se prend
pour un télescope !

Le 10 juillet dernier, Nikon a présenté, à Amsterdam, un nouvel appareil, le Coolpix P1000 équipé d’un zoom d’une focale impressionnante : 24 – 3000 mm (équivalence 135). Le seul appareil photo au monde à posséder un tel zoom.

Selon Nikon :
« Paysages lunaires, faune sauvage ou avions en vol, les utilisateurs de cet appareil peuvent capturer des sujets jusqu’ici hors de portée ».

Son prix est annoncé à 1099 €

Mais qu’en est-il exactement ?
Les possibilités annoncées sont-elles réalisables ?
N’est-ce pas un effet d’annonce basé sur cet impressionnant zoom ?

Décryptage

Revenons à nos fondamentaux : Capteur – Focale – Ouverture – Iso – Visée

Continuer la lecture

Publié dans Actualité, Décryptage, Matériel, Tous les articles | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Décryptage : le nouveau FUJI X-T100

Le 24 mai dernier, FUJIFILM a annoncé l’arrivée d’un nouvel appareil photo numérique, le X-T100. Cet appareil de type hybride, au design très conventionnel, se positionne dans le milieu de gamme. Il concurrence notamment le Canon EOS M50.

Note : les modèles hybrides sont des appareils à objectifs interchangeables, équipés d’un viseur électronique. (lire l’article : bien choisir son appareil photo)

Le X-T100 est proposé au prix de 599 € pour le boîtier seul
et 699 € avec un zoom 15-45 mm.

Si je me réfère aux 3 fondamentaux qui permettent de bien choisir un appareil photo numérique, je devrais examiner en priorité les performances de l’objectif, du capteur et du système de visée.

Mais comme toujours dans ce type d’équipement, le problème se situe dans la différence de performance entre le boîtier et l’optique, celle-ci ne représentant que 15% de l’investissement total. Le choix de mettre une optique bas de gamme sur un boîtier performant est dicté par le positionnement prix de l’appareil.

Continuer la lecture

Publié dans Décryptage, Matériel, Tous les articles | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Bien choisir son appareil photo

Ou comment décrypter les caractéristiques techniques

Note : ce post a été réalisé grâce aux données techniques des plus grands fabricants : Canon, Nikon, Sony, Panasonic et Fuji.
Introduction
Les 3 points fondamentaux
L’objectif – Le capteur – Le système de viséeAutres fonctions
La date de sortie
Mise en pratique
Les Compacts – Les Bridges – Les hybrides – Les reflex
Conclusion

Introduction

On trouve aujourd’hui sur le marché une grande profusion d’appareils photos numériques, de tous types, toutes tailles et à tous les prix. Il est parfois difficile de s’y retrouver car les arguments marketing utilisés par les fabricants sont souvent très éloignés des capacités techniques, une situation accentuée par l’importante masse d’informations contenues dans les spécifications.

Comment choisir un appareil photo ?

Par ailleurs, les fabricants n’utilisent pas les mêmes classifications. Certains estiment qu’il y a deux familles de produits : compact et reflex. D’autres considèrent qu’il y a en 4 : compact, bridge, hybride et reflex. Pour d’autres encore, ce sera : avec objectif intégré ou interchangeable. Enfin, chacune de ces catégories contient des modèles pour amateurs, experts ou professionnels.

Tout cela ne facilite pas un choix et en dehors de celui, tout à fait légitime, lié aux designs, couleurs ou dimensions. Il faudra donc revenir aux fondamentaux pour sélectionner un modèle correspondant à ses réelles attentes.

La gamme des appareils photo peut être hiérarchisée de la manière suivante :

  1. Objectif intégré
    1. Compact
    2. Bridge, appelé aussi compact par certains fabricants
  2. Objectif interchangeable
    1. Hybride ou Mirrorless ou sans miroir, appelé aussi reflex par certain fabricant
    2. Reflex

Haut de la page

Les 3 points fondamentaux

Objectif, capteur et système de visée sont les 3 critères qui vont définir le type et la qualité d’un appareil photo. Ce sont donc ces premiers éléments qu’il faut prendre en compte lors d’un achat.

Continuer la lecture

Publié dans Photo numérique, Prises de vue, Tous les articles | Marqué avec , | 2 commentaires

RGDP : notre politique de confidentialité

Avec l’arrivée du Règlement Général  sur la Protection des Données (RGDP), nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Vous trouverez tous les détails sur la gestion de vos données personnelles sur notre page : Politique de confidentialité

Publié dans Mentions légales, Tous les articles | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Portrait : les bases de l’éclairage

1- Les bases générales
2- Eclairage du portrait
3- Modification de l’aspect du visage
4- Quelques exemples et leurs commentaires

En extérieur, en intérieur ou en studio, il existe de multiples façons de faire un portrait. Sa réussite, en dehors de son coté expressif, passe par le bon rendu des volumes, ceux-ci étant constitués par l’éclairage. En lumière naturelle ou artificielle, les façons de l’utiliser sont très nombreuses mais toutes reposent sur des fondamentaux. Des bases qui constituent le point de départ de tous types de prise de vue.

1- Les bases générales

Les différentes sortes d’éclairage.

On peut classer les éclairages en trois catégories :

  1. Le primaire : Il permet de gérer les hautes lumières et a pour effet de définir les principaux contours et volumes du sujet. 
  2. Le secondaire : Il est en charge des ombres et vient toujours en appui de la lumière principale. Il ne doit surtout pas se substituer à lui, c’est à dire avoir une luminosité supérieure à cette dernière. La luminosité ambiante peut assurer cette fonction, tout dépend des conditions de prise de vue.
  3. Les additionnels : Ils sont souvent la source d’une certaine originalité. S’il y a plusieurs éléments, chacun aura alors un rôle très précis : par exemple, une lumière rasante sur une épaule. En aucun cas, ils ne doivent parasiter les deux premiers éclairages, au risque de perdre en qualité.

Eclairage principal : les diverses possibilités

L’aspect général général du sujet dépend dans une grande mesure de la direction de la lumière primaire. On dénombre 5 directions différentes.

Les différentes possibilités d'éclairage d'une photo

Photo N° 1 – Les différentes possibilités d’éclairage

  1. Lumière éclairant le sujet de face : écrase le relief et donne, surtout en noir et blanc, une image plate. (Ne peut pas être un éclairage primaire – sauf pour le high key)
  2. Lumière frontale : correspond à la position soleil, lorsqu’il est au zénith, face au sujet. Elle accentue les ombres vers le bas. (Demande un éclairage secondaire)
  3. Lumière à 45° : lorsque la lumière principale éclaire le sujet un peu au dessus et à 45° par rapport à l’axe optique, on obtient un relief agréable. C’est l’éclairage primaire classique. (Il peut se suffire à lui-même)
  4. Lumière tangentielle ou de coté : souligne tous les reliefs du sujet. Les ombres s’allonge, mettant en valeur le structure de la matière. (Demande un second éclairage qui peut-être primaire ou secondaire)
  5. Lumière arrière : Selon que la lumière provient légèrement de coté ou derrière le sujet (face à l’appareil), on obtiendra un semi contre-jour ou un contre-jour. Ces éclairages donnent un violent contraste à l’image. Ils soulignent les contours, (silhouette) mais laissent dans l’ombre toutes les parties du sujet qui sont face à l’appareil. (Demande un second éclairage qui peut-être primaire ou secondaire)

Ces éléments sont des principes simples et applicables à toutes les prises de vue. Ensuite, chacun pourra décliner d’autres modèles d’éclairage notamment pour le portrait.

Continuer la lecture

Publié dans Analyse de prise de vue, Photo argentique, Photo numérique, Prises de vue, Tous les articles | Marqué avec , , | Laisser un commentaire