6 TIPA Awards 2018 pour Canon

Quatre appareils photo, un objectif et un flash Canon ont été reconnus comme étant des produits leaders de leur catégorie sur cette année. Ils ont reçu le TIPA Award 2018.

Note : le TIPA (Technical Image Press Association) est une association, qui représente 30 magazines de presse de 15 pays des 5 continents. C’est l’une des organisations les plus importantes dans le domaine de la presse photo. Chaque année, son jury se réunit afin d’échanger ses impressions sur les nouveaux équipements de prise de vues et produits autour de l’image afin de désigner les meilleurs produits.

Les modèles Canon récompensés par l'Award TIPA 2018

  1. Canon EOS 200D : meilleur reflex numérique amateur
  2. Canon EOS 6D Mark II : meilleur reflex numérique plein format expert
  3. Canon EOS M50 : meilleur hybride à objectif interchangeable amateur
  4. Canon PowerShot G1X Mark III : meilleur compact professionnel
  5. Canon Speedlite 470EX-AI : meilleure innovation
  6. Canon EF 85 mm f/1,4L IS US : meilleur objectif à focale fixe pour reflex numérique

Voir tous les détails et spécifications de ces produits

Canon est indiscutablement le principal leader de l’industrie photographique. Les quatre appareils photo ont reçu l’Award TIPA sont des valeurs dont je ne peut que conseiller l’achat, notamment L’EOS 200D, un reflex destiné au grand public.

Jean-Claude

 

 

Publié dans Actualité, Nouveautés 2018, Prises de vue, Tous les articles | Laisser un commentaire

TIPA 2018 : Canon reçoit 6 récompenses

Canon vient de recevoir 6 distinctions qui ont été décernées par l’Association TIPA (Technical Image Press Association). Cette association, qui représente 30 magazines de presse de 15 pays des 5 continents, est l’une des organisations les plus importantes dans le domaine de la presse photo.

Voici les 6 appareils photo et accessoires qui ont reçu l’Award du meilleur produit 2018 de leur catégorie :

– Canon EOS 200D : meilleur reflex numérique amateur
– Canon EOS 6D Mark II : meilleur reflex numérique plein format expert
– Canon EOS M50 : meilleur hybride à objectif interchangeable amateur
– Canon PowerShot G1X Mark III : meilleur compact professionnel
– Canon Speedlite 470EX-AI : meilleure innovation
– Canon EF 85 mm f/1,4L IS US : meilleur objectif à focale fixe pour reflex numérique

1- Le meilleur reflex numérique “Entrée de gamme”
(objectif interchangeable)

Canon EOS 200D
Caractéristiques fabricant

Canon EOS 200D

Points forts

Boitier Ultra compact
Capteur CMOS APS-C amélioré de 24,2 MP
Viseur optique
Ecran ACL tactile à angle variable de 7,6 cm
Prise de vue jusqu’à 5 images par seconde
Autofocus sur 9 points
Technologie CMOS Dual Pixel  –  voir la fiche technique
Flash instantané + 1 griffe porte flash
Connexion réseau sociaux : Wi-Fi, NFC et Bluetooth.
Format JPEG et RAW,
Vidéo 1080 / 60p
Automatisation : Multitude de mode de mise au point, d’exposition, de scène, et de bracketing

Découvrir l’offre de prix Amazon



2- Le meilleur Hybride “Entrée de gamme”
(objectif interchangeable)

Canon EOS M50
Caractéristiques fabricant

Canon EOS M50

Points forts

Boitier : petit et léger
Capteur CMOS APS-C de 24,1 MP
Technologie CMOS Dual Pixel  –  voir la fiche technique
Performant en faible lumière
Ecran LCD tactile et orientable
Vidéo 4K ainsi que de la HD à 120p
Connexion : Wi-Fi, NFC et Bluetooth
Transfert automatique d’images vers un smartphone, immédiatement après leur acquisition

Découvrir l’offre de prix Amazon


3-  Le meilleur reflex numérique plein format Expert
(objectif interchangeable)

Canon EOS 6D Mark II
Caractéristiques fabricant

Canon EOS 6D Mark II

Points forts

Nouveau Capteur plein format de 26,2 MP
( 35,9 × 24,0 mm)
Autofocus 45 points croisés
Technologie CMOS Dual Pixel  –  voir la fiche technique
Sensibilité : 100 à 40 000 ISO ( 25 600 pour le vidéo)
Viseur Optique
Ecran LCD 7,6cm, tactile et entièrement orientable
Acquisition 6,5 im./sec. avec le viseur optique et 4 im./sec. avec l’écran
Connexion WI-FI, NFC, Bluetooth
Gps intégré

Découvrir l’offre de prix Amazon


4- Le meilleur compact professionnel
(objectif intégré)

Canon G1X Mark III
Caractéristiques fabricant

Canon G1X Mark III

Points forts

Capteur APS 24,2 MP
Technologie CMOS Dual Pixel  –  voir la fiche technique
Ecran LCD 7,6 cm tactile et orientable
Viseur électronique OLED 2,36 millions de points
Vidéo Full HD,
Stabilisateur d’image optique
Objectif intégré 24-72 mm (en équivalent 24×36)
Acquisition jusqu’à 7 im./sec
Sensibilité : 100 à 25.600 ISO.
Résistant à la poussière et à l’humidité
Possibilité de le recharger par USB

Découvrir l’offre de prix Amazon


5-  La meilleure Innovation

Canon Speedlite 470EX-AI
Caractéristiques fabricant

Canon Speedlite 470EX-AI

 

Points forts

Idéal en photographie de portrait
Adopte automatiquement l’angle réflexion optimum pour un éclairage indirect
Emet un pré-éclair pour calculer la distance flash-sujet puis la distance appareil-plafond avant
d’orienter le réflecteur dans la position appropriée.
S’adapte au cadrage vertical ou horizontal,
Couverture des focales de 14 mm et de 24 à 105 mm

Découvrir l’offre de prix Amazon


6- Le meilleur objectif à Focale fixe
pour reflex numérique

 

Canon EF 85mm f/1,4L IS USM
Caractéristiques fabricant

Canon EF 85mm f/1,4L IS USM

Points forts

Objectif professionnel, lumineux et polyvalent
Idéal pour le portrait spontané ou en studio et reportage.
Performant à main levée en faible lumière : le stabilisateur d’image permet de compenser 4
Stops f/1,4
Distance mini 0, 85 mm

Découvrir l’offre de prix Amazon

Publié dans Matériel, Tipa, Tous les articles | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Tirages photos : Argentique ou Jet d’encre ?

Avant-propos :
Ce dossier comparatif, entre l’argentique et le jet d’encre, ne traite que des tirages réalisés par les laboratoires de façonnage. Il n’inclut pas ceux fait par des imprimantes personnelles, hauts de gamme ou grande largeur. Un comparatif entre ces diverses techniques fera l’objet d’un prochain article.

Introduction

Aujourd’hui, les photos que vous commandez à un laboratoire sont tirées, soit sur du papier argentique, soit sur du papier jet d’encre (1), deux technologies qui cohabitent sur le marché du tirage papier. Ces deux techniques, très différentes l’une de l’autre, peuvent amener à se poser quelques questions:

  1. Quel est le papier qui donne le meilleur résultat ?
  2. A quel prix ?
  3. Ce choix a-t-il diverses incidences ?
Tirage Jet d'encre ou argentique

Jet d’encre ou Argentique ?

La transition du numérique débute de manière confidentielle vers 1995 avec l’arrivée des premiers appareils grand public. Vers 1999, les premières machines numériques arrivent sur le marché. Elles sont conçues sur la technologie du moment, c’est à dire le papier argentique. Année après année, la qualité de ces tirages s’améliore pour arriver à un bon niveau lorsque les premiers reflex apparaissent en 2003 (Canon 300D). Celle-ci a ensuite beaucoup évolué pour aboutir aujourd’hui à une impression de grande qualité, notamment grâce à la technologie du laser. L’argentique est considéré par beaucoup comme une référence.

La première machine de production en jet d’encre est arrivée en France en 2004. Dès le départ, La technologie a eu du mal à convaincre les professionnels et le grand public. Une situation due essentiellement à une reproduction décevante de certaines couleurs comme le vert ainsi qu’aux lignages créés par la tête d’impression. Cette mauvaise image a poursuivit ce procédé pendant des années.

  1. Mais aujourd’hui, qu’en est-il ?
  2. Les choses ont-elles réellement changées ? 
Note technique :
(1) Les papiers argentiques sont essentiellement fabriqués sous les marques Fuji et Kodak. Ils sont reconnaissables via les inscriptions suivantes : “Kodak Royal” ou “Fuji Prestige” qui se trouvent au dos de la photo. Ils sont plus épais et souvent sur papier brillant, le jet d’encre étant en semi-mat et, en principe, non marqué au dos.

Continuer la lecture

Publié dans Evolution technique, Tirage papier, Tous les articles | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Format Raw : est-ce vraiment une bonne idée ?

Note : Il n’est pas question ici de prendre parti pour l’un ou l’autre format. Chacun possède d’indéniables avantages que l’autre n’a pas. Il appartiendra au photographe de faire un choix en fonction de ses priorités (facilité, souplesse, disponibilité, qualité, définition, etc.) sachant que lors de la prise de vue, le sujet sera un élément primordial qui conditionnera ce choix.

Photographier en Raw ou en Jpeg

Aujourd’hui, en dehors des appareils numériques d’entrée de gamme, tous les modèles intègrent deux formats de fichier : le Jpeg et le Raw.

Logo JpegLe Jpeg est un très ancien format de fichier. Il a été créé en 1992, au tout début de la photo digitale, bien avant la révolution numérique des années 2000. Beaucoup de formats comme le Jpeg 2000 ou plus récemment le HEIF d’Apple ont essayé (ou essaye) de le supplanter.

Le Raw est le format natif du capteur, lequel est apparu, en 1980. (bien avant le Jpeg). Pendant des années, Il n’a pas été utilisé par le grand public car il n’y avait pas de logiciel pour le gérer. Aujourd’hui, tout le monde en parle, considérant souvent que c’est le négatif du numérique et que l’utiliser est absolument indispensable pour avoir des images de qualité. Le Jpeg semble donc être relégué au second rang.

Mais avez-vous essayé de réaliser une prise de vue Noir et Blanc en Raw : Pourquoi sort-elle en couleur alors que le Jpeg est en N&B ? Et ce n’est pas la seule question :

  • Le format Jpeg est-il réellement obsolète ?
  • Le Raw donne-t-il de si bon résultat ?
  • La comparaison du Raw avec le négatif argentique est-elle justifiée ?
  • Faut-il photographier en Raw, en Jpeg ou en Raw + Jpeg ?
  • Le Jpeg peut-il apporter une meilleure qualité que le Raw ?
  • Quel format apporte le plus de souplesse, lors de la prise de vue ?

En réalité, le choix d’un format, c’est un peu comme le choix d’un film en argentique, celui-ci va impacter tout le processus photographique et notamment changer le comportement du photographe à la prise de vue. Continuer la lecture

Publié dans Photo argentique, Photo numérique, Prises de vue, Tous les articles | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

De l’aquarelle au patchwork, comment respecter les couleurs ?

Introduction

Quelle est le bon rendu couleurs

Quelle partie du tableau
correspond à l’original ?

Comment photographier ses tableaux ? Une aquarelle, une peinture, une broderie ou autre patchwork, constituent un des exercices photographiques les plus difficiles : en cause la reproduction fidèle des couleurs qui, si elles ne sont pas globalement respectées, peuvent dénaturer le sujet. C’est l’inéluctable comparaison du résultat avec l’original qui met en lumière ces différences, celles-ci ne portant parfois que sur une ou deux couleurs seulement. Tout le problème est là !

Beaucoup d’éléments vont entrer en ligne de compte pour obtenir une reproduction des couleurs correctes. Mais grand public et professionnels n’auront pas le même objectif. Les premiers se contenteront d’un résultat global alors que les seconds rechercheront la précision, la reproduction parfaite. Il sera alors nécessaire d’investir dans des outils de calibration et de maîtriser tout le processus des espaces couleurs. Un thème qui ne sera pas abordé ici, celui-ci demandant à lui seul la rédaction d’un dossier complet.

Dans cet article, nous en resterons donc à la méthode globale.  Continuer la lecture

Publié dans Méthode, Photo numérique, Prises de vue, Tous les articles | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Formation labo : vos premiers tirages Noir et Blanc.

Note de l’auteur :
Dans cette formation, je conseille les sociétés Ilford et Paterson C’est un point de vue tout à fait personnel, lié au fait que j’apprécie ces marques, sans plus.

Introduction

La mode est au vintage, vous êtes attirés par la photo Noir et Blanc mais vous ne trouvez aucune solution de tirage abordable chez les professionnels. Vous projetez donc d’installer chez vous un laboratoire Noir et Blanc.
Vous trouverez ici un guide très complet qui aborde tous les aspects de ce projet, de l’installation aux méthodes de travail, en laissant les grandes théories de coté.

Un tirage Noir et Blanc

Contenu de la formation 

  1. L’installation du laboratoire
  2. Les papiers
  3. Les produits chimiques
  4. Le développement négatif
  5. Le tirage : principes et préparation
  6. La technique du tirage N & B

 

1- L’installation du laboratoire

A- Choisir son local

Pour une utilisation tout à fait occasionnelle, beaucoup d’endroits peuvent parfaitement convenir mais si vous avez de l’espace, il est préférable d’avoir une pièce dédiée. Aucune lumière blanche ne doit pouvoir y pénétrer,  vous devez donc faire attention aux lumières parasites provenant des portes ou fenêtres. Attention aussi aux personnes qui peuvent entrer dans le labo, surtout lorsque vous chargez un film. (cela arrive plus souvent que l’on ne pense) Continuer la lecture

Publié dans Méthode, Noir & Blanc, Photo argentique, Tirage papier, Tous les articles | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire