Actualité : Ricoh annonce l’arrivée du Pentax K-1 Mk II

Ricoh annonce un nouveau reflex haut de gamme, le Pentax K-1 Mk II (une évolution du K-1). Son format, 35.9 x 24.0 mm, de 36 millions de pixels, est l’équivalent du film argentique 24 x 36 mm, un type de capteur qui équipe la plupart des appareils professionnels.

Le Pentax K-1 Mk II intègre un nouveau mode dynamique qui reste unique sur le marché. Le système détecte les légères vibrations typiques des photos prises à mains levées, à faible vitesse, notamment lors des prises de vue à faible luminosité. Il stabilise l’image via une technique de déplacement du capteur et permet d’éviter l’utilisation du pied. Pour résoudre cette équation, l’appareil réalise 4 images en continu, les analyse en fonction des informations sur les vibrations de l’appareil et fait une synthèse pour créer le fichier en très haute résolution.

Sur le plan des nouveautés, notons l’échelle de sensibilité ISO qui va de 100 à 819200. A cela s’ajoute l’intégration d’une nouvelle unité permettant d’optimiser les calculs pour réduire le bruit à tous les niveaux de sensibilité. Ricoh souligne les avantages du système en faible lumière. Dernier point, le boitier propose les prises de vue en rafale à 4,4 images / seconde en plein format.

Ce reflex plein format reprend les nombreuses fonctionnalités de son prédécesseur, le K-1, notamment un boitier robuste et résistant aux intempéries.

Mon point de vue

Pentax est une très ancienne marque connue pour ses appareils argentiques sous le nom de Asahi Pentax. (pour l’histoire l’entreprise a été créé bien avant Canon). J’ai souvent utilisé du matériel Pentax, j’ai toujours apprécié la qualité, la finesse et le look de ses reflex. Aujourd’hui, la marque n’est plus leader face à au deux grands qui sont Canon et Nikon. Ceci étant cela n’enlève rien à la qualité du matériel Pentax qui propose aujourd’hui un reflex de niveau professionnel à un prix très inférieur à ses deux plus importants concurrents.

Ricoh annonce une disponibilité du Pentax K-1 Mk II vers fin mars 2018.  Reste à savoir si le Tipa lui décernera un prix en avril prochain.

Jean-Claude